Flo donne des elle(s)

de Gérard Levoyer, Jean-Michel Ribes, Christian Siméon et Karim Slama
Cie Florilège
mise en scène de Karim Slama
du 10 au 16 mai et du 22 au 27 mai 2012
jeu : Florence Quartenoud

textes de Gérard Levoyer, Jean-Michel Ribes, Christian Siméon et Karim Slama

mise en scène : Karim Slama
assistante : Viviane Pavillon
création lumières : Yannick Appenzeller
régie : Eric Moret
costumes : Corinne Baeriswyl

"Tu peux tout accomplir dans la vie si tu as le courage de le rêver, l'intelligence d'en faire un projet réaliste et la volonté de voir ce projet mené à bien." Sidney A. Friedman

Cette phrase m’a joyeusement accompagnée depuis le début. Le début de mon rêve : ce projet de jouer un solo.
Et pour que ce rêve prenne vie, j’y ai mis tout mon coeur, mon énergie et ma ténacité.

Et si vous partagiez ce rêve avec moi ?

Pourquoi un solo ?

Pour le goût du risque, du défi et de la peur! Pour le plaisir bien-sûr, le bonheur de raconter autrement des histoires, mais surtout la grande envie de tenter cet exercice délicat, puissant et fragile. Mais aussi si égocentrique !

De quoi ça parle ?

D’histoires de femmes !
De 5 à 75 ans !
Des portraits drôles, graves, décalés, absurdes ou tendres.
Envie de parler de la différence. Aborder la folie, la vieillesse, la solitude, les rapports de couples, entre autres. Mais dans un traitement léger et humoristique.

Les auteurs ?

J’ai souhaité des textes d’auteurs vivants, parce qu’on a pas besoin forcément de mourir pour devenir talentueux !
Gérard Levoyer, Jean-Michel Ribes, Christian Siméon et Karim Slama.

Et la mise en scène ?

J’ai choisi Karim Slama pour me prendre par la main et m’emmener dans sa cour de récréation. Inventivité, bulles d’humour, regards grinçants ou bienveillants, une mise en jeux à la « sauce Karim » pour régaler vos pupilles !

Et le décor ?

Sobre ! Dépouillé ! Pour que le nécessaire semble naturel.

Lumières et sons ?

Un éclairage efficace sans superflu, au service des scènes et adapté aux salles susceptibles de m’accueillir.
De la musique de caractère pour des femmes de tempérament.

Costumes et maquillages ?

Ou plutôt des éléments qui souligneront le dessin des femmes que j’interpréterai.

Florence Quartenoud