Notes de cuisine

de Rodrigo Garcia
Collectif Douche Froide
mise en scène Matthieu Bégueulin
du 15 au 23 juin 2012

Ingrédients : Patricia Mollet-Mercier
Fanny Pelichet
Eric Devanthéry
Matthieu Sesseli

Préparation : Matthieu Bégueulin
Agencements : Yvan Schlatter
Cuisson : Matthieu Obrist

C'est une comédie hors normes, iconoclaste et jubilatoire, une pièce à tiroirs composée d'une succession de petites histoires qui parodient notre société de consommation, où les hommes sont "mangeurs" ou "mangeables", autrement dit une société anthropophage. Provoquer, prendre à contre-pied les valeurs sociales pour sortir de la raison, du bien pensant, de l’acquis. Voilà les enjeux d’un tel spectacle. La consommation est un sujet qui nous touche de plein fouet, un sujet grave traité avec ironie et humour pour oser mettre en relief des vérités.

Prenez une femme, son mari, son amant. Laissez le tout mijoter pendant 1 heure 30. Mais attention! Ne nous y trompons pas, il ne s’agit pas de cuisine dans cette pièce, mais bien de transcendance, d'une métaphore, puisque les cuisiniers autant que les aliments sont des êtres humains qui s'entredévorent.

Dans cette pièce, rien de sucré, mais du piquant, du vif-argent. Le spectateur prend la modernité en pleine gueule, surtout parce que ce texte met en lumière le décalage entre les valeurs qu'on nous inculque enfants et l'objet de consommation que l'on devient adulte.

La pièce de Rodrigo Garcia est une farce. Elle repose en effet sur un humour corrosif et décapant, dont la signification oscillent entre les premier et second degrés.