21 avril au 10 mai 2020

Avenir radieux
de Jérôme Meizoz
Cie du Milan noir

mise en scène Jean-Luc Borgeat
scénographie et costumes Jean-Luc Taillefer
lumières Danielle Milovic
administration Claudine Corbaz

avec Marie Ruchat, Marco Calamandrei, Pierre Banderet, (distribution en cours).


« Avenir radieux » réunit :
-un déraciné, voyageur qui revient au pays et voit avec tristesse ce qu’il est devenu.
-un entrepreneur, type social très courant entre la veulerie et le comique involontaire.
-un ange qui surplombe les deux autres et saute par-dessus les années tout en tirant le fil rouge qui réunit l’origine de ce pays, au sud de la Suisse, à son ici et maintenant. Un ange hors-jeu, plein d’inquiétude, de colère et d’ironie, qui voudrait agir, mais qui est coincé par son statut immatériel.
Le spectateur va suivre les commentaires de ces témoins de l’évolution de toute une région à travers son histoire et sa vie sociale.
Le Déraciné :
Au commencement était l’action.
Dieu sépara le haut du bas, la crème du petit-lait et la femme de l’homme.
Il tira le béton de la boue et le verre de la pierre.
Il dompta les avalanches et endigua le fleuve sauvage.
Il dessina le ciel bleu sur le Haut Val puis repoussa le stratus vers les Lacs.
Dieu rêva aux barrages et dit : Que l’électricité soit !