Les névroses sexuelles de nos parents

3 au 9 mai 2018

de Lukas Bärfuss
la Cie Tête en l’air

texte français : Bruno Bayen
mise en scène Jacques : Maitre
collaboration artistique : Carole Epiney
scénographie Stéphanie : Lathion
création lumière : Jean-Etienne Bettler
administration : Steve Riccard

avec Rebecca Bonvin, Carole Epiney, Jeanne Ferreux, Anthony-David Gerber, Jacques Maitre, distribution en cour

Dora, une jeune fille depuis toujours abrutie par les médicaments destinés à dissimuler « sa fêlure aux étages supérieurs » cesse son traitement. Elle exerce alors cette liberté retrouvée avec une naïveté et un appétit que son entourage – parents, psychiatre, patron – ne parvient pas à accepter.

Normalité, désirs, sexualité sont autant de problématiques auxquelles Dora confronte les autres personnages. Elle dérange et déstabilise car elle est libérée. Elle assume ce qu’elle est, et obligatoirement elle renvoie l’autre face à lui-même. Tel un miroir. Qui est fou, qui ne l’est pas? Dans notre société le fou n’est pas celui que l’on croit. accueil Finalement Bärfuss, de fil en aiguille, amène le spectateur à porter un regard sur la double vie des parents de Dora et leurs propres névroses.