Novecento : Pianiste

d'Alessandro Baricco
Cie Théâtre du Projecteur

mise en scène et scénographie : Jean-Gabriel Chobaz
construction décor : Atelier Arrière scène
création Lumières : Gazus Gagnebin
costume : Scilla Ilardo
chantier Naval : Antoinette Baira
avec
Stéphane Rentznik

« La dernière fois que j’ai vu Novecento, il était sur un bateau dont il n’est jamais descendu. »
Année 1900, les marins découvrent un nourrisson dans une caisse en bois. Il est posé sur le piano de la salle de bal du paquebot. On appelle le garçon Novecento. Parce que c’est l’enfant du nouveau siècle. Il grandit dans la salle des machines, entre l’Europe et l’Amérique. Son pays, c’est l’océan. Son refuge, c’est le piano. Il joue comme personne, ragtime, blues, et devient le plus grand des pianistes. Sa réputation franchit les océans. 
Il aurait pu conquérir le monde… s’il était… descendu... « On jouait parce que l’Océan est grand, et qu’il fait peur, on jouait pour que les gens ne sentent pas le temps passer, et qu’ils oublient où ils étaient, qui ils étaient. On jouait pour les faire danser, parce que si tu danses tu ne meurs pas, et tu te sens Dieu. Et on jouait du ragtime, parce que c’est la musique sur laquelle Dieu danse quand personne ne le regarde. Sur laquelle Dieu danserait, s’il était nègre. »

Horaires et prix spéciaux

1 monologue prix unique 20.—
2 monologues prix unique 35.—
3 monologues prix unique 50.—

25 mai 21h
26 mai 20h30
27 mai 19h

30 mai 14h

Venez bruncher le jeudi de l'Ascencion. Brunch et une boisson 39.- + prix du billet .
Réservation obligatoire.
Maximum 25 places pour le brunch de 11h30 à 13h30

COMPLET POUR LE BRUNCH ! VOUS POUVEZ NÉANMOINS TOUJOURS RÉSERVER POUR LA REPRÉSENTATION.

3 juin 19h
4 juin 19h
6 juin 19h
7 juin 21h

Novecento